fbpx
Logo

Mohamed Assalmi

Né en 1961 à Errachidia dans le sud du Maroc. J’ai environ trente années de carrière .
La nature du sud marocain avec toutes les impressions qu’elle dégage, la magnificence des chevaux arabes, la fantasia, les sentiments de complicité et d’amitié exhalés par les personnages du sud, tels sont les thèmes majeurs de ma production artistique.

Peintre d’ambiance à faire rêver, mon langage artistique dénué de toute emphase, simple et riche en métaphores, va droit au cœur. J’ai su me forger un nom, me donner un statut d’artiste à part entière grâce à la maturité de mon talent, à la maîtrise de la technique du couteau, au choix des thèmes traités et à ma quête quotidienne de l’inédit et de l’absolu. J’ai élaboré un style personnalisé marqué par la profondeur et l’abondance et voué à la quête identitaire conditionnée par l’originalité et un retour aux sources.

L’acte de peindre chez moi n’est point un vain mot, je sais exalter avec mesure la beauté de mon terroir, croquer en quelques traits ou brosser la bonhomie des gens simples qui conservent encore intacte leur inaltérable personnalité́, leur authenticité́ et leur pittoresque, tout ce qui est typiquement local et digne des grandes palettes. mes peintures sont des ambiances de rêve. Armé de ma grande sensibilité, ma peinture allusive met en relief une nostalgie qui reflète le regard profond du Maroc pluriel via le mouvement et la richesse des couleurs et des paysages. Je travaille sur l’univers de la beauté apparente, de l’esprit et de l’art, par un chemin enrichi d’une expérience picturale singulière continuellement remise en cause et des contemplations puisées dans une réflexion évolutive. Peintre de l’impressionnisme nostalgique, j’ai savamment mêlé poèmes et magie chromatique dans mes toiles qui témoignent de mon incontestable talent.

Ma peinture est une interprétation subjective des merveilles et des magnificence pittoresques du sud Marocain, souvent oublié et marginalisé . Je partage avec les récepteurs le droit de rêver et le souci de revisiter les lieux abandonnés, en captant les détails les plus impressionnistes et les traces du temps à travers les effets de la peinture au couteau . c’est une quête de soi loin du cliché des images folkloriques et stéréotypées voire une nouvelle manière de donner du sens à mon expression plastique. Avec ce concept, je mets en valeur la mémoire vivante du Maroc pluriel , ce Maroc métissé riche et tolérant , c’est celui de tous les temps . Il se perpétue au travers d’un héritage, d’une tradition qui résiste au temps, chantant la citoyenneté mondiale basée sur le dialogue et le respect de l’autre.

Expositions :

  • 2016 : Galerie de la cure. Vermenton France
  • 2015 : Complexe Culturel Al Hourria, Fes
  • 2013 : Salon national d’art contemporain Casablanca
  • 2012 Nobl’ys Gallery Rabat
  • Galerie Alfanan Rabat
  • 2014 : théâtre national Mohamed V Rabat
  • 2010 : Salon du chevale El Jadida
  • 2009 : La 1ère édition de la foire internationale de l’art, Casablanca
  • La 1ère édition de « places aux artistes », Rabat
  • 2008 : Espace Expressions CDG à Rabat
  • 2004 : Exposition Régulières à la galerie bleue à Marrakech
  • 2001 : Galerie d’art CDG à Rabat
  • 2001 :Hôtel SAFIR à Casablanca
  • 1998 : Festival Tafilalet au théâtre Mohamed V à Rabat
  • 1997 :Salle « la Découverte » à rabat
  • A partir de 1994, expositions régulières à Casablanca
  • 1992 Exposition en pleine aire à Agadir
  • 1990 Errachidia
  • Institut de musique à Témara
  • Deuxième festival d’arts plastiques à Oujda
  • 1988 Complexe artisanal à Errachidia