Chaibia Talal

chaibia talal

L’arrivée de Chaïbia dans le monde de l’art est chargée de légende. Plusieurs signes auraient prédestiné la jeune femme. Une femme sourde et muette lui apprend, dans une zaouia – un sanctuaire musulman — qu’elle a un talent caché. Une nuit, Chaïbia rêve que des voix lui enjoignent de prendre toile et pinceaux. Le jour suivant, encouragé par son fils artiste, elle commence à peindre, avec les doigts, sur du carton et du bois. Mariée à 13 ans, Chaïbia est veuve à 15 ans, et mère d’un enfant. Pour gagner sa vie, elle nettoie la laine. Elle n’est jamais allée à l’école et demeure toute sa vie analphabète. Son fils a un atelier de peinture. Un jour, le peintre Ahmed Cherkaoui (1934-1967) visite l’atelier en compagnie du conservateur et critique Pierre Gaudibert : ils découvrent les toiles de Chaïbia. Gaudibert encourage alors Chaïbia à exposer. En 1966, ses œuvres sont montrées avec succès au Goethe Institut de Casablanca. Elle participe dès lors à d’importantes expositions d’art brut. Certains soulignent la proximité de ses peintures avec les œuvres du groupe Cobra, et on rapporte qu’un jour Guillaume Cornelis van Beverloo se serait mis à genoux devant ses toiles… Au Maroc, cependant, la réception de l’œuvre de Chaïbia est longtemps plus mitigée. Dans les années 1960, les tenants des mouvements artistiques marocains — essentiellement des hommes —, rejettent sa peinture, qu’ils accusent de contribuer à l’image d’un sous-développement du Maroc.

Peintre autodidacte, coloriste intrépide, Chaïbia réalise une œuvre qui peut être qualifiée de spontanée, naïve, sensorielle. Elle peint en plein air, souvent sur de très grandes toiles, à la gouache et à l’encre de Chine. Elle utilise les couleurs sans les mélanger, à la sortie du tube, et ce chromatisme importe le plus à son art. Appliquées sur la toile, souvent sous forme de grands aplats cernés de noir, les teintes sont à la fois virulentes et affectives. Leur disposition intuitive recrée l’univers dans lequel la peintre est venue au monde : la campagne marocaine.

Chaïbia en représente les protagonistes traditionnels, dans autant de portraits : la mariée, le conteur, la danseuse, la jeune fille de Casablanca, dans autant. La Femme berbère (collection privée), une de ses toutes premières toiles, est peut-être un autoportrait : on y voit une femme apeurée, les yeux fermés, mais qui semble sur le point de s’exprimer et alors – à en croire le faste des couleurs – à exprimer un imaginaire très vif. L’humour constitue aussi une part importante de ses œuvres. Le goût de la fête, comme celle des fantasias, revient de façon récurrente.

Lamia Balafrej
Source: Aware Women Artists

Expositions

  • 1966 Goethe Institut , Casablanca – Maroc
    • Galerie Solstice, Paris – France
    • ‘Salon des Surindépendants’ , Musée d’Art Moderne, Paris France
  • 1969  ‘Ecole marocaine’, Copenhague
    • ‘Kunstkabinett’, Francfort – RFA
  • 1970 ‘Les Halles aux Idées’ , Paris – France
  • 1971 ‘Dar America’ à Casablanca , Rabat , MarraKech , Fes , Tanger – Maroc.
  • 1972 Ventes aux enchères à Drouot, Paris – France.
  • 1973 Galerie ‘L’œil de Bœuf’ (CIPAC), Paris – France.
  • 1974 Galerie ‘L’ oeil de Bœuf’ , Paris – France.
    • Galerie ‘Ivan Spence’ , Ibiza – Espagne.
    • ‘Salon des Réalités Nouvelles’, Paris – France.
  • 1975 Galerie ‘L’œil de Bœuf’ , Paris – France
  • 1976 Biennale d’Art, Menton – France
  • 1977Deuxième Biennale Arabe, Rabat – Maroc.
    • ‘Salon de Mai’ au Musée d’Art Moderne, Paris – France. ‘Salon des Réalités Nouvelles’, Paris – France.
    • Exposition collective au Brésil.
  • 1978 Centre culturel Chorégraphique , Paris – France
  • 1979 Centre culturel de Montmotillon , Paris – France
  • 1980 Galerie ‘L’œil de Bœuf’ , Paris – France.
    • Galerie ‘Ibtissam’ , Tunis – Tunisie.
    • Galerie ‘Engel’ , Rotterdam
    • ‘Art 80’, Paris – France
    • Fondation Juan Miro, Barcelone – Espagne
    • Exposition en Irak
  • 1981 Galerie ‘L’œil de Bœuf’ , Paris – France
  • 1982 Galerie ‘Alif Ba’, Casablanca – Maroc
    • Musée de Cagne –sur – Mer – France
  • 1983 Galerie ‘Ibtissam’ , Tunis – Tunisie
              Galerie ‘L’œil de Bœuf’ , Paris – France
  • 1984 Institut Français d’Athènes – Grèce
    • « La Femme et la Méditerranée » à la Galerie Municipale de vitry –sur –Seine – France
  • 1985 Institut Français de Barcelone – Espagne
    • « La Femme et la Méditerranée » à la galerie ‘L’œil de Bœuf’, Paris – France
    • ‘Salon de Mai’ au Grand Palais, Paris – France
    • « 19 peintres du Maroc » au Centre National d’Art Contemporain, Grenoble – France
    • Galerie d’art Llimoner – Espagne
    • Maison de la culture , Grenoble – France
    • Galerie Nadar , Casablanca – Maroc
    • « 19 peintres du Maroc », au Musée des Arts Africains et Océaniens, Paris – France
  • 1986 Galerie ‘Le Carré Blanc’ en suisse
    • « Indomptés de l’art », Besançon – France
    • Musée Granville – France
    • Galerie ‘Dawliz’, Casablanca – Maroc
    • 2ème Biennale de la Havane – Cuba
    • ‘Salon d’Automne’ au grand Palais, Paris – France
    • « 13 peintres contemporains » à l’hôtel Mansour, Casablanca – Maroc
    • Musée Al Batha, Fès – Maroc
  • 1987 ‘Raleigh Contemporary Galleries’, Caroline du Nord – USA
  • 1988 Expositions à Oostende , Bruxelles et Liège – Belgique
    • Galerie ‘Ana Izak’ , Beverly Hills ,Usa
    • Musée des Beaux Arts d’Ixelles, Bruxelles – Belgique
    • Musée d’Art Moderne, Paris – France
    • « 5 Contemporary Maroccan Artists », The Africain Influence Gallery, Boston – USA
  • 1989 Galerie ‘L’œil de Beauf’, Paris – France
    • Galerie ‘Carrée noir’ – Suisse
  • 1990 « Neuve Invention » à l’Institut suisse à New York (collection art brut de Lausanne ) – USA
  • Institut du Monde Arabe , Paris – France
  • 1991 Galerie Frédéric Damgaard, Essaouira – Maroc
  • 1993 Musée de l’Ephèbe, Cap d’Agde – France
    « le Tondo Aujourd’hui » au Muée de Saint Ingert – Allemagne
    « les Créateurs de l’Art Brut de la Neuve Invention » au Musée de l’Elysée, Lausanne – Suisse
    Musée National de Washington – USA
  • 1995 Centre Culturel de Marrakech – Maroc
  • 1996 ‘The National Museum of Women in the Art’, Washington – USA
  • 1997 Centre Culturel ‘le Quartz’, Brest – France
  • 1998 Galerie ’Fallet’, Genève – Suisse1999‘Outsider Art Fair’, New York – USA
    • Galerie ‘les 4 coins’, Lapalisse – France
    • Musée de l’Art en marche, Lapalisse – France

Collections Publiques

  • Fonds National d’Art Contemporain, Paris – France
  • Musée de l’Art Brut (Collection Neuve Invention), Lausanne – Suisse
  • Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie, Paris – France
  • Musée de l’Art en Marche, Lapalisse – France
  • Fondation Cérès Franco, Lagrasse – France
  • Musée d’Art Vivant, Tunis – Tunisie
  • Site de la Création Française, Begles – France

1983

Galerie ‘Ibtissam’ , Tunis – Tunisie
Galerie ‘L’œil de Bœuf’ , Paris – France

1984

Institut Français d’Athènes – Grèce
« La Femme et la Méditerranée » à la Galerie Municipale de vitry –sur –Seine – France

1985

Institut Français de Barcelone – Espagne
« La Femme et la Méditerranée » à la galerie ‘L’œil de Bœuf’, Paris – France
‘Salon de Mai’ au Grand Palais, Paris – France
« 19 peintres du Maroc » au Centre National d’Art Contemporain, Grenoble – France
Galerie d’art Llimoner – Espagne
Maison de la culture , Grenoble – France
Galerie Nadar , Casablanca – Maroc
« 19 peintres du Maroc », au Musée des Arts Africains et Océaniens, Paris – France

1986

Galerie ‘Le Carré Blanc’ en suisse
« Indomptés de l’art », Besançon – France
Musée Granville – France
Galerie ‘Dawliz’, Casablanca – Maroc
2ème Biennale de la Havane – Cuba
‘Salon d’Automne’ au grand Palais, Paris – France
« 13 peintres contemporains » à l’hôtel Mansour, Casablanca – Maroc
Musée Al Batha, Fès – Maroc

1987

‘Raleigh Contemporary Galleries’, Caroline du Nord – USA

1988

Expositions à Oostende , Bruxelles et Liège – Belgique
Galerie ‘Ana Izak’ , Beverly Hills ,Usa
Musée des Beaux Arts d’Ixelles, Bruxelles – Belgique
Musée d’Art Moderne, Paris – France
« 5 Contemporary Maroccan Artists », The Africain Influence Gallery, Boston – USA

1989

Galerie ‘L’œil de Beauf’, Paris – France
Galerie ‘Carrée noir’ – Suisse

1990

« Neuve Invention » à l’Institut suisse à New York (collection art brut de Lausanne ) – USA
Institut du Monde Arabe , Paris – France

1991

Galerie Frédéric Damgaard, Essaouira – Maroc

1993

Musée de l’Ephèbe, Cap d’Agde – France
« le Tondo Aujourd’hui » au Muée de Saint Ingert – Allemagne
« les Créateurs de l’Art Brut de la Neuve Invention » au Musée de l’Elysée, Lausanne – Suisse
Musée National de Washington – USA

1995

Centre Culturel de Marrakech – Maroc

1996

‘The National Museum of Women in the Art’, Washington – USA

1997

Centre Culturel ‘le Quartz’, Brest – France

1998

Galerie ’Fallet’, Genève – Suisse

1999

‘Outsider Art Fair’, New York – USA
Galerie ‘les 4 coins’, Lapalisse – France
Musée de l’Art en marche, Lapalisse – France

COLLECTIONS PRIVEES

Les œuvres de l’artiste Chaïbia font partie de nombreuses collections privées au Maroc et à l’étranger, notamment aux Etats-Unis, en Grande Bretagne, en France, en Italie, au Liban, en Egypte, en Inde, au Canada, en Espagne, en Suisse, en Hollande, en Belgique, à Haïti, au Japon, en Australie, en Nouvelle Zélande, en Suède, au Danemark et en Allemagne.

Source : Minculture

Sort by

There are no product yet!